Ressources naturelles Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens de l'Office de l'efficacité énergétique

 

Collectivités et gouvernement

Articles préparés

Le moment est venu d'abandonner cette mauvaise habitude

De nombreux Canadiens sont tombés dans le piège de la marche au ralenti – même pendant l'été. Une étude canadienne sur les habitudes et les comportements de conduite indique que nous laissons tourner le moteur au ralenti tout au long de l'année, et ce, pour de nombreuses raisons.

La raison la plus courante pour faire tourner le moteur au ralenti est de faire chauffer le véhicule. En outre, nous le faisons quand nous sommes arrêtés à un passage à niveau, nous attendons pour nous garer, nous faisons des courses rapides, nous arrêtons pour parler à une connaissance ou à un ami, et nous attendons en file pour faire le plein.

On peut certes dire, sans craindre de se tromper, que la plupart des automobilistes canadiens laissent tourner le moteur au ralenti dans une certaine mesure. Cependant, la même étude fait ressortir certaines tendances intéressantes. Ainsi, la durée pendant laquelle nous laissons tourner le moteur au ralenti a tendance à augmenter avec le nombre de personnes du ménage. Si nous vivons avec des enfants, nous sommes plus susceptibles de laisser tourner le moteur au ralenti que si nous n'en avons pas. Par ailleurs, la fréquence de la marche au ralenti semble diminuer à mesure que nous vieillissons – un retraité est moins susceptible de laisser tourner le moteur au ralenti. Si nous vivons dans une région rurale, nous sommes plus susceptibles de laisser tourner le moteur au ralenti qu'un conducteur qui vit dans un centre urbain. Sur le plan régional, un habitant de la Colombie­Britannique est le moins susceptible de laisser tourner le moteur au ralenti.

La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons abandonner cette mauvaise habitude en réfléchissant à la consommation de carburant chaque fois que nous conduisons notre voiture. C'est une façon facile dont nous pouvons contribuer à réaliser l'objectif du Canada – réduire les émissions totales de gaz à effet de serre du Canada de 20 %, d'ici 2020, par rapport aux niveaux de 2006 . Voici quelques conseils de base pour réduire le gaspillage et les dégâts environnementaux causés par la marche au ralenti :

  • Si vous devez vous arrêter pendant plus de 60 secondes, sauf dans la circulation, coupez le moteur.
  • Conduisez le véhicule pour le réchauffer, au lieu de laisser tourner le moteur. (Par temps froid, deux à trois minutes de marche au ralenti suffisent.)
  • Utilisez les démarreurs à distance intelligemment pour les périodes excessives de réchauffement.
  • Utilisez un chauffe­moteur les froides journées d'hiver pour faire chauffer le moteur avant de le démarrer. Idéalement, utilisez une minuterie automatique pour mettre en marche le chauffe­moteur deux heures avant l'heure à laquelle vous prévoyez faire démarrer le véhicule.

22 Gouvernement du Canada, Cadre de réglementation sur les émissions atmosphériques, no de catalogue En84­53/2007 (Sommaire page iv)