Exigences en matière d'appareils de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC)

ÉnerGuide – Étiquetage, cotation et homologation pour les climatiseurs

Climatiseurs individuels
Climatisation centrale

Les climatiseurs individuels et les appareils de climatisation centrale sont assujettis au Règlement sur l'efficacité énergétique du Canada, entré en vigueur le 3 février 1995. Ce règlement, qui vise plusieurs types de produits énergivores, permettra de diminuer la demande d'électricité et d'aider ainsi les Canadiens à protéger l'environnement et à réduire leurs factures d'électricité. En améliorant l'efficacité énergétique, on réduit les émissions de gaz à effet de serre (GES) qui contribuent aux changements climatiques. En vertu du Règlement, les produits qui consomment de l'énergie, entre autres les climatiseurs individuels et les appareils de climatisation centrale, doivent respecter des normes d'efficacité minimales pour être importés au Canada ou expédiés d'une province ou d'un territoire à l'autre.

Climatiseurs individuels

Le Règlement sur l'efficacité énergétique précise que les climatiseurs individuels doivent porter une étiquette ÉnerGuide. Ces étiquettes vous permettent d'avoir des données fiables et uniformisées sur le rendement énergétique relatif des différents modèles de climatiseurs offerts sur le marché.

Image: taux d'efficacité énergétique

L'étiquette ÉnerGuide pour les climatiseurs individuels

Nota : L'étiquette ÉnerGuide pour climatiseurs individuels compare toujours des modèles de même type et de capacité de refroidissement similaire.

  1. Ce chiffre indique le rendement énergétique (EER) du modèle de climatiseur individuel. L'EER est déterminé selon une méthode d'essais de conformité à la norme établie par l'Association canadienne de normalisation (CSA) que doivent suivre les fabricants.
  2. Les chiffres apparaissant aux extrémités de cette ligne donnent une idée de l'intervalle de variation de rendement énergétique des modèles similaires (même type et capacité de refroidissement similaire) au cours d'une année.
  3. Le chiffre de droite indique le rendement énergétique du modèle le plus efficace pour une année donnée, d'après la cotation ÉnerGuide. Celui de gauche correspond au rendement énergétique du modèle le moins efficace d'une année donnée. Les chiffres de cette échelle sont fournis à tous les fabricants et vendeurs, et mis à jour chaque année pour tenir compte des nouveaux modèles introduits au Canada.
  4. Ce triangle indique, sur l'échelle, le rendement énergétique du modèle visé par rapport aux rendements le moins efficace et le plus efficace (chiffres aux extrémités gauche et droite de l'échelle) des modèles de même type et de capacité de refroidissement similaire).
  5. Ceci indique le type (avec ou sans lames) et la capacité de refroidissement (exprimée en Btu/h).
  6. Ce numéro est celui du modèle de l'appareil sur lequel l'étiquette devrait être apposée.

Exigences en matière d'étiquetage ÉnerGuide pour les climatiseurs individuels

ENERGY STAR Logo &ndash High Efficiency

Les climatiseurs individuels répondant aux exigences ENERGY STAR consomment jusqu'à 40 % de moins d'énergie que les anciens modèles offrant la même capacité de climatisation. En vertu des critères d'admissibilité ENERGY STAR, les climatiseurs de type fenêtre doivent présenter un taux de rendement énergétique (EER) d'au moins 10,7 ou 10,8 pour les appareils de taille petite à moyenne ayant une capacité de moins de 20 000 Btu/h et d'au moins 9,4 pour les appareils plus gros. Cette exigence de rendement signifie que les produits portant le symbole ENERGY STAR ont un rendement énergétique qui excède d'au moins 10 % la norme minimale du gouvernement du Canada en matière de rendement énergétique.

Homologation

L'EER et la capacité de refroidissement d'un climatiseur individuel sont déterminés lors d'essais de conformité à la norme C368.1-M90 de l'Association canadienne de normalisation (CSA), laquelle précise les méthodes et les conditions de ces essais et établit les tolérances. Les organismes d'homologation accrédités par le Conseil canadien des normes, comme la CSA, fournissent aux fabricants, aux distributeurs et aux importateurs de climatiseurs individuels des services de vérification du rendement énergétique, afin de les aider à démontrer que leurs produits sont conformes aux dispositions des règlements fédéraux, provinciaux et territoriaux. Ces services consistent à évaluer le rendement des produits en regard d'exigences préétablies et à mettre en œuvre un processus qui garantit que les produits continueront de satisfaire à ces exigences.

Appareils de climatisation centrale

Comme nous l'avons mentionné plus haut, les appareils de climatisation centrale doivent satisfaire aux normes minimales énoncées dans le Règlement sur l'efficacité énergétique ainsi qu'aux normes minimales présentes dans plusieurs provinces et territoires. Ces règlements établissent le rendement énergétique saisonnier minimal (SEER) des installations centrales de climatisation.

La cote ÉnerGuide pour les appareils de climatisation centrale

RNCan et l'Institut canadien du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération (HRAI) ont créé un programme administré par l'industrie et visant à coter le rendement énergétique des appareils de chauffage et de climatisation centrale et des thermopompes. L'échelle de cotation de l'efficacité énergétique figure sous le logo ÉnerGuide au dos des brochures des fabricants (voir la figure 2). Comme dans le cas de l'étiquette ÉnerGuide pour les climatiseurs individuels, le triangle inversé et la règle graduée permettent de comparer un modèle particulier avec d'autres genres et types de modèle.

Image: taux d'efficacité énergétique saisonnier

L'efficacité énergétique des climatiseurs et des thermopompes (fonction refroidissement) se mesure par le SEER (valeur de rendement énergétique saisonnier). Plus cette valeur est élevée, plus le modèle est éconergétique.

Climatiseurs centraux répondant aux exigences ENERGY STAR

Les nouveaux modèles de climatiseurs centraux qui répondent aux exigences ENERGY STAR consomment jusqu'à 20 p. 100 moins d'énergie que les modèles ordinaires. Afin de répondre aux critères d'admissibilité ENERGY STAR, un climatisateur central doit présenter un taux de rendement énergétique saisonnier (SEER) d'au moins 12,0 pour un appareil monobloc et d'au moins 13,0 pour un appareil bibloc.

Homologation

Le SEER et la capacité de refroidissement d'un climatiseur central sont déterminés conformément à la norme C273.3-M91 de la CSA, «Norme de rendement des appareils de climatisation centrale bibloc et des thermopompes », qui précise les méthodes d'essai et de calcul à utiliser pour déterminer le SEER et la capacité de refroidissement des appareils. La norme fixe aussi des exigences minimales d'efficacité.

Les organismes d'homologation accrédités par le Conseil canadien des normes, comme la CSA, fournissent aux fabricants, aux distributeurs et aux importateurs d'appareils de climatisation centrale des services de vérification du rendement énergétique afin de les aider à démontrer que leurs produits sont conformes aux dispositions des règlements fédéraux, provinciaux et territoriaux. Ces services consistent à évaluer le rendement des produits en regard d'exigences préétablies et à mettre en oeuvre un processus qui garantit que les produits continueront de satisfaire à ces exigences.